L’homme et la silhouette

Je marche rue du Carthage. Il est 22h quand soudain je vois une drôle de silhouette dans l’ombre. Je m’approche, je m’approche encore, ce que je vois et que j’avais du mal à distinguer, un cadavre très mal-en-point, un cadavre qui ne ressemble à rien et complètement disloqué. Je m’approche encore un peu plus, puis j’aperçois que c’est un femme avec des coups partout sur son corps. Une femme à moitié dénudée. Je me relève, et je me suis mis à crier à tue-tête. Je tournais dans tous les sens autour de moi. Puis soudain, je vois arriver une voiture. La police, en voyant le police, je me suis complètement écroulé sur le sol. Les policiers arrivent en courant vers moi. L’un des policiers me demande : « Vous avez quoi monsieur ? » et que je n’ai pas pu répondre à sa question. L’autre policier voit au loin un cadavre ensanglanté. Le deuxième policier crie au premier policier :« Un cadavre, un cadavre gît sur le sol, et dit encore, ce gars là a tué la malheureuse dame ».

Puis tout est allé très vite pour moi. On met les menottes, les bras derrière mon dos, peu de temps après, je me retrouve au poste de police du coin.

Arnold

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s