Présentation du projet artistique

cropped-cropped-logo-2-e1443345411114.jpg

PROJET D’INSERTION PAR L’ACTIVITÉ CULTURELLE ET ARTISTIQUE

Communiqué de presse_octobre 2015
INTRODUCTION
L’Association pour l’Insertion Sociale d’Ille et Vilaine est une association loi 1901 qui gère au bénéfice des personnes en grandes difficultés sociales plusieurs établissements et services dans le champ de l’insertion par l’activité économique, l’insertion par le logement, l’accompagnement socio-judiciaire, et enfin l’accompagnement à la santé.
Cet ensemble de dispositifs d’accueil et d’accompagnements répartis sur tout le département permet à l’usager y compris, lorsqu’il est placé sous-main de justice, de s’inscrire dans un véritable parcours qui va de l’accueil d’urgence, à l’insertion progressive par le logement et le travail dans l’objectif de retrouver, en réduisant le risque de récidive, une totale autonomie en harmonie avec les règles de vie en société.

LE PROJET D’INSERTION PAR L’ACTIVITÉ CULTURELLE ET ARTISTIQUE
Ce projet prévu sur 1 an, a pour objectif la mise en chantier d’une création artistique de qualité aboutissant à un spectacle musical de chansons et de Slam en juin 2016, coécrit avec les usagers accueillis ou accompagnés par l’Association, ainsi qu’un public mineur et majeur sous-main de justice. Le personnel de l’AIS 35 sera totalement partie prenante dans le projet. Nous nous appuierons sur un collectif d’artistes de l’Ille-et-Vilaine qui est sous la responsabilité de Madame Catherine MACE.
Un Comité de Pilotage supervisé par la direction de l’AIS 35 permettra de suivre le projet dans la durée et de superviser son aboutissement. Ce Comité réunira des représentants d’usagers, des membres du CA et des professionnels de chaque structure de l’association impliquée dans le projet, Madame MACE, et quelques partenaires incontournables (CCAS ; PJJ ; SPIP).

PUBLICS VISES PAR LE PROJET
Il s’agira d’un groupe d’une quinzaine de personnes composé par :
Des résidents des CHRS de Vitré et de Rennes inactifs et désœuvrés, prioritairement sous-main de justice,
Des stagiaires des Ateliers de Réadaptation à la Vie Active en fin de stage suivis par le PLIE,
Des majeurs sous-mains de justice quel que soit leur statut,
Des mineurs et jeunes majeurs de 16 à 21 ans dans le cadre de mesures alternatives à l’incarcération.
Les personnes seront sélectionnées afin que la composition du groupe reste harmonieuse dans l’intérêt de tous et du bon déroulement du projet.

DÉROULEMENT DU PROJET
Catherine MACE de par son expérience et son engagement associatif auprès de publics en difficulté (Euphonie, Cimade, Bazar’sonic..), coordonnera le projet et s’entourera d’une équipe d’artistes professionnels ayant à cœur la transmission de leur art, sans complaisance, avec passion et dans le respect des personnes les amenant à des prises de décision et une autonomie autour de la création et la réalisation.
Chaque participant bénéficiera d’un contrat de travail aidé CUI-CAE (20 heures par semaine) destiné à la réalisation du projet. Le reste de la semaine sera consacré à des compléments de formation générale, français, calcul pour certains, recherche d’emploi ou soins pour d’autres.
L’Association emploiera pour la durée de l’action, un chargé d’insertion en CDD afin d’assurer la responsabilité et la continuité du travail en dehors des temps de présence du collectif d’artistes. Ce chargé d’insertion assurera également un suivi sous la forme d’un coaching individualisé complémentaire à l’action des professionnels d’AIS 35.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS RECHERCHES :
Permettre aux publics sous-mains de justice de s’engager dans un projet valorisant qui intègre l’accompagnement lié à la peine, l’inscription dans les ateliers de réadaptation à la vie active et l’accession aux dispositifs d’insertion et le logement.
Associer la démarche artistique à un accompagnement psychosocial en vue d’une amélioration de l’estime de soi.
Inscrire le projet artistique dans la logique de production et de travail rythmé.
Faire rencontrer des publics différents mais complémentaires dans une logique de prévention de la récidive et de mixité des parcours.
Valoriser les usagers dans leur capacité à s’exprimer, à monter un projet jusqu’au terme et à la promouvoir auprès d’un public de droit commun.
Assurer une continuité des accompagnements sociaux qui allient la participation aux activités de travail, l’accession au logement ou aux dispositifs d’hébergement, et la prise en compte de la santé mentale et physique.
Allier un accompagnement individualisé sous forme de coaching à la démarche de création afin de permettre une continuité entre la recherche d’insertion durable par le travail et le projet artistique en soi.
Ce projet vise à travers une action valorisante et rémunérée, à permettre à chacun des participants d’ améliorer l’expression écrite et orale , voire de l’acquérir , de rencontrer des personnes insérées socialement , en mixant les publics et les parcours.
Tous ces éléments reconnus comme les bases indispensables à la lutte contre la délinquance et par conséquent contre la récidive, seront à la disposition des magistrats.

MODALITÉS D’ÉVALUATION :
Aboutissement du projet en un spectacle en 2016 ouvert à l’ensemble des rennais sur le terrain d’Adsao Revivre
Satisfaction du public accompagné
Impacts sur les évolutions personnelles des personnes qui auront participé au spectacle
Désistance pour les publics sous-mains de justice
Insertion dans un parcours de formation, un emploi et/ou un logement

 

Publicités